Yves Jégo quitte la politique pour « une belle start-up innovante » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Yves Jégo quitte la politique pour « une belle start-up innovante »
©GERARD JULIEN / AFP

Start-up Nation

Yves Jégo quitte la politique pour « une belle start-up innovante »

Le député UDI et ancien secrétaire d’Etat a décidé d’arrêter sa mission en plein mandat parce qu’il ne se sent plus utile à l’Assemblée.

Maire de Montereau et député de la République, Yves Jégo a décidé d’en finir avec la politique. Le 15 juillet prochain, il démissionnera de ses deux charges pour prendre la tête d’une start-up spécialisée dans le développement durable et la transition énergétique. Il était vice-président de l’Assemblée nationale.

L’homme politique (en passe de ne plus l’être) s’en est expliqué dans le Parisien, affirmant ne plus se sentir vraiment utile au sein des institutions. Il a dénoncé le Parlement comme étant « conservateur », affirmant que les « grandes causes avancent désormais plus grâce aux start-up ou aux ONG que grâce aux députés ». Il a cependant avoué regretté d’être resté trop peu de temps au gouvernement.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !