Le premier ministre vante le modèle économique chinois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le premier ministre vante le modèle économique chinois
©

Connaît pas la crise

Le premier ministre vante le modèle économique chinois

Wen Jiabao se félicite des résultats économiques et des progrès sociaux de son pays. Il appelle à une meilleure coordination des politiques économiques des grandes puissances pour assurer une croissance mondiale forte, soutenable et équilibrée.

[Mis à jour 18h58]

Le Premier ministre, Wen Jiabao, ne s'est pas contenté de vanter le système économique chinois, il a également certifié que le problème de l'inflation était réglé.

Suite à ces déclarations, les indices de la bourses de Shanghai, resté en berne, aurait effectué un bond de 2 points.

Le fait est suffisamment rare pour être relevé : Wen Jiabao s'exprime dans une tribune parue ce jeudi 23 mai dans le Financial Times. Dans cet article intitulé "Comment  la Chine prévoit de renforcer la reprise mondiale", le Premier ministre revient sur la manière dont Pékin est parvenu à juguler la crise financière pour afficher aujourd'hui d'insolentes performances économiques.

Si Wen Jiabao reconnaît dans son introduction que la reprise est encore fragile pour les pays développés (chômage élevé, dettes importantes, pression inflationniste...), il souligne que la Chine a rapidement réagi à la crise en stimulant sa croissance par de vastes programmes d'investissements publics notamment voués à accroître la demande intérieure. Plus de 10 000 kilomètres de rails ont ainsi récemment été construits, comme près de 300 000 kilomètres de routes. Pékin a également appuyé ses efforts de recherche et développement dans les domaines scientifique et écologique, prétend le Premier ministre.

Wen Jiabao se félicite aujourd'hui du taux de croissance chinois (9,6 % en 2008, 9,2 % en 2009 et 10,3 % en 2010), et assure que l'inflation est maîtrisée. Elle serait passée sur ces trois mêmes années de + 5,9 % à +3,3 %. Le Premier ministre ajoute que 33,8 millions d'emplois ont été créés dans les grandes villes du pays.

Ces résultats sont accompagnés par la mise en place des programmes sociaux que la Chine n'aurait pu se permettre il y a quelques années, assure Wen Jiabao. Un système de protection sociale couvrirait désormais toutes les villes et les campagnes, et la scolarité gratuite et obligatoire concernerait l'ensemble de la population.

Le Premier ministre chinois souligne aussi que le déficit et la dette publics se maintiennent respectivement en dessous de 3 % et 20 % du PIB. Il ajoute que le Yuan s'est apprécié de 5,3 % par rapport au dollar ces derniers mois. A la question de savoir si la Chine peut maîtriser son inflation tout en connaissant une croissance forte et rapide, Wen Jiabao répond "oui". La maîtrise des prix reste la priorité macroéconomique de Pékin, nous dit-il.

La Chine, assure Wen Jiabao, entame une nouvelle phase de son développement avec son 12ème plan quinquennal. Les objectifs restent les mêmes, mais un effort accru devrait être porté sur les économies d'énergie et la préservation de l'environnement. Sur le plan international, Pékin entend assumer ses responsabilités avec les autres pays du monde. "Nous devrons faire des efforts concertés pour renforcer la coordination des politiques macroéconomiques, combattre le protectionnisme, améliorer le système monétaire international et limiter les conséquences du changement climatique",

Lu sur le Financial Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !