Wall Street en nette hausse après la victoire de Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Wall Street en nette hausse après la victoire de Donald Trump
©Reuters

Tranquille comme Wall Street

Wall Street en nette hausse après la victoire de Donald Trump

Contrairement aux prévisions, la bourse américaine a plutôt bien réagi à la victoire du milliardaire.

Certains prédisaient un raz-de-marée bancaire... il n’y aura même pas eu de vaguelette. Alors que les analystes s'attendaient à une dépression de Wall Street en cas de victoire de Donald Trump à la présidentielle, les investisseurs ont plutôt bien accueilli la nouvelle. Pourtant, lorsque les premières tendances ont commencé à donner Trump vainqueur dans la nuit de mardi à mercredi, les marchés asiatiques et européens ont effectivement plongé, laissant présager d'une journée très difficile à Wall Street.

Mais lorsque la bourse new-yorkaise a ouverte, elle n'a enregistré que quelques hésitations avant de rebondir. Au final, le Dow Jones s'est envolé de 1,40% et a fini à 18.589,69 points, tout proche (une cinquantaine de points seulement) de son record de clôture ! Le Nasdaq a lui gagné 1,11% à 5.251,07 points. De son côté, le dollar a nettement pris de la valeur, après une chute en début de nuit.

Les experts estimaient que les marchés souhaitaient une victoire d’Hillary Clinton, notamment car l’élection de Donald Trump, au discours volontiers protectionniste, préfigurait "le risque d’uneguerre commerciale mondiale", selon les experts de Pantheon Macro. Mais la Bourse de New York se comporte de façon "remarquable", a résumé Chris Low, de FTN Financial. Pour expliquer cette bonne santé de Wall Street, les observateurs ont évoqué la volonté de Donald Trump d'investir dans les infrastructures (notamment les autoroutes), ainsi que le risque qui pesait sur certains secteurs comme les laboratoires pharmaceutiques en cas de victoire d’Hillary Clinton.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !