Vers un groupe "progressiste" de gauche à l'Assemblée avec Manuel Valls ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Vers un groupe "progressiste" de gauche à l'Assemblée avec Manuel Valls ?
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Recomposition

Vers un groupe "progressiste" de gauche à l'Assemblée avec Manuel Valls ?

Plusieurs familles du centre gauche pourraient se réunir au sein d'un "pôle progressiste" situé entre le PS et LREM, selon Le Parisien.

Un nouveau groupe pourrait faire son apparition à l'Assemblée nationale, mardi, date des inscriptions officielles à l'Assemblée. 

D'après le Parisien, plusieurs députés souhaitent créer un "pôle progressiste", qui se situerait entre le Parti socialiste et La République en marche et serait composé de plusieurs familles du centre gauche.

"Je suis confiant car nous avons déjà réuni un peu plus d'une vingtaine de députés", affirme Olivier Falorni, député divers gauche de Charente-Maritime, à l'origine de cette initiative. L'ex-EELV François-Michel Lambert (Bouches-du-Rhône) et la présidente du Parti radical de gauche, Sylvia Pinel (Tarn-et-Garonne) sont aussi de la partie.

Manuel Valls pourrait siéger dans ce groupe, note le Parisien, mais il n'est pas prévu qu'il devienne un "pôle vallsiste". "Valls n'exige rien et encore moins la présidence. Ce qu'il veut, c'est seulement pouvoir s'affilier à un groupe et siéger dans une commission, de préférence celles des lois ou de la défense", précise un député.

Ce "pôle progressiste" se veut être "le troisième pilier de cette majorité, avec la République en marche, le MoDem au centre droit et nous au centre gauche", précise Olivier Falorni. "Sans toutefois signer de chèque en blanc au gouvernement", promet-il.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !