Vatican : un après sa renonciation, Benoît XVI ne regrette rien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Benoît XVI ne regrette pas sa décision
Benoît XVI  ne regrette pas sa décision
©Reuters

Il donne des nouvelles

Vatican : un après sa renonciation, Benoît XVI ne regrette rien

C’est ce qu’a indiqué ce dimanche, son secrétaire et homme de confiance, l'archevêque allemand Georg Gänswein.

C’était il y a quasiment un an jour pour jour. Le 11 février 2013, Benoît XVI annonçait sa décision de démissionner. Il estimait en effet ne plus être en mesure, ni physiquement ni psychologiquement, d'assumer sa charge. En conséquence, il a officiellement quitté la tête de l'Eglise catholique le 28 février dernier. Suite à cela, le pape François était élu le 13 mars. Depuis, le pape émérite, âgé de 87 ans, est resté très discret. Mais ce dimanche, par la voix de l'archevêque allemand Georg Gänswein, son secrétaire et homme de confiance, il donne quelques nouvelles. Certitude, il n’a aucun regret concernant sa décision.

"Le pape Benoît est en paix avec lui-même et je pense qu'il est aussi en paix avec le Seigneur", a déclaré Mgr Gänswein, qui est chaque jour en contact à la fois avec l'ancien souverain pontife et son successeur le pape François. Benoît XVI, qui vit dans l'ancien couvent Mater Ecclesiae au Vatican, a déclaré en quittant ses fonctions qu'il voulait désormais "vivre caché du monde" dans la prière et l'isolement. Ainsi, depuis sa démission, il n'a été photographié que quatre fois. "Il est vraiment loin du monde mais présent dans l'Église. Sa mission désormais, comme il l'a dit un jour, est d'aider par la prière l'Eglise et son successeur, le pape François. C'est sa mission première et la plus importante", souligne Mgr Gänswein.

Un retrait qui ne l’empêche pas de suivre ce qu’il se dit sur son compte. "Il est clair que c'est souvent douloureux, humainement, de lire ce qui est écrit et qui ne correspond vraiment pas à ce qui a été fait", dit l'archevêque allemand. Pour rappel, les huit années du pontificat de Benoît XVI ont été notamment marquées par le scandale du "Vatileaks", sur fond d'accusations de corruption. Toutefois, son secrétaire se veut confiant : "Je suis sûr, vraiment convaincu, que l'Histoire donnera son jugement, bien différent ce que qu'on a souvent lu dans les dernières années de son pontificat."

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !