Variant britannique du Covid-19 : « deux clusters à risque » ont été détectés en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
covid-19 coronavirus
covid-19 coronavirus
©JOEL SAGET / AFP

Mutation

Variant britannique du Covid-19 : « deux clusters à risque » ont été détectés en France

Deux « clusters à risque » du variant britannique du coronavirus, plus transmissible et qui inquiète la communauté internationale, ont été détectés en France.

De nombreuses questions se posent encore sur le variant britannique du coronavirus. Considéré comme plus contagieux, son suivi à travers l’Hexagone sera crucial dans le cadre de la lutte contre la pandémie.   Selon le ministère de la Santé, « deux clusters à risque » ont été détectés en France, en Bretagne et en Ile-de-France. 

Au total, le ministère précise que 22 cas du variant anglais et sud-africain ont été identifiés sur le sol national et confirmés par le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires : « 19 cas de contamination par la variante « VOC 202012/01 » (le variant britannique) » et de « 3 cas de contamination par la variante « 501.V2 » (le variant sud-africain) ».

En région parisienne, les autorités sanitaires ont détecté au moins un cas de contamination au variant britannique, chez une personne qui n'avait pas voyagé au Royaume-Uni ou n'a pas eu de contact avec des personnes ayant voyagé dans des zones à risque. Il s'agirait d'une personne travaillant dans deux établissements scolaires de Bagneux, selon des informations de BFMTV.

En Bretagne, une soignante a été testée positive au Covid-19 dans une unité de soins de longue durée du Pôle Gériatrique de Chantepie, près de Rennes. Un premier dépistage massif a été réalisé le 4 janvier. Au total, 7 personnes ont été testées positives au Covid-19, dont quatre au nouveau variant anglais.

Des investigations sont en cours afin d'essayer de retrouver toutes les personnes concernées par ces clusters.

Ces variants pourraient s’avérer être plus contagieux, notamment chez les enfants.  

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont évoqué cette situation et la menace de ces variants lors de leur conférence de presse ce jeudi soir.  

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !