Valls serait "un candidat parfaitement naturel" si Hollande ne se présente pas, confie Michel Sapin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Valls serait "un candidat parfaitement naturel" si Hollande ne se présente pas, confie Michel Sapin
©Reuters

Stupeur

Valls serait "un candidat parfaitement naturel" si Hollande ne se présente pas, confie Michel Sapin

Le patron de Bercy a lâché une phrase lourde de sous-entendus.

Erreur de com'…ou petite phrase mûrement réfléchie ? Michel Sapin était l'invité de franceinfo ce jeudi 3 novembre. Le ministre de l'Économie a notamment a évoqué la croissance, concédant que l'hypothèse d'une hausse de 1,5% en 2016 serait "difficile" à atteindre.

Mais c'est au sujet de l'élection présidentielle de 2017 que le patron de Bercy a lâché une phrase lourde de sens. "La bataille qui est devant nous, c'est de savoir si la gauche, dite de gouvernement, sera en capacité d'être présente dans cette bataille présidentielle, au deuxième tour et à l'issue du deuxième tour" a-t-il jugé. Pour le ministre, "la gauche de responsabilité est incarnée d'abord par le président de la République et ensuite par le Premier ministre. Ce sont les deux, dans cet ordre, qui l'incarnent sous la Ve République."

Mais si François Hollande décidait de ne pas se présenter à la présidentielle de 2017, "le Premier ministre sera évidemment un candidat parfaitement naturel. C'est en fonction de la décision du président de la République qu'ensuite les uns ou les autres prendront la leur. La décision reine, c'est celle du président de la République". Une déclaration surprenante lorsqu'on sait que Michel Sapin est un des ministres les plus proches du chef de l'Etat un fidèle de la première heure. Et qui pourrait laisser penser que plusieurs responsables socialistes caresseraient de plus en plus l'hypothèse de voir Hollande céder sa place. 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !