Valls à Forbach : pas en visite contre le FN mais en "tournée contre le sentiment d'abandon" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Manuel Valls était en déplacement à Forbach
Manuel Valls était en déplacement à Forbach
©REUTERS/Eric Feferberg/Pool

Rectification

Valls à Forbach : pas en visite contre le FN mais en "tournée contre le sentiment d'abandon"

En déplacement dans cette ville de Lorraine, le ministère de l'Intérieur en a profité pour annoncer la création d'une nouvelle Zone de sécurité prioritaire.

En visite telle une rock-star ! Manuel Valls s'est déplacé ce mardi à Forbach. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le ministre de l'Intérieur attire, si ce n'est les foules, au moins les médias. Un nombre impressionnant de journalistes s'est en effet rendu sur place. Une présence médiatique qui n'est pas non plus si surprenante : actuellement Manuel Valls surfe sur les bons sondages et ce déplacement entre dans le cadre de son tour de France anti-FN. De quoi susciter l'intérêt donc. Un passage à Forbach qui se justifie d'autant plus que cette ville du bassin houiller lorrain est convoitée par le FN aux municipales.

Mais face aux journalistes, le ministre de l'Intérieur, accusé par Marine Le Pen  de "se lancer dans une campagne anti-FN",  a répliqué en assurant  qu'il menait plutôt "une tournée contre le sentiment d'abandon". "C'est une tournée pour la sécurité des Français... Je me déplace là où il y a un besoin de sécurité", a-t-il précisé. Et de marteler : "Il n'y a aucune croisade de ma part (...), il n'y a aucune tournée (...). Les Français attendent du ministre de l'Intérieur des résultats". "On ne répond pas au sentiment d'abandon, à la désespérance, par la polémique et par les bons mots, on les combat avec des actes", a déclaré avec détermination le ministre.

Lors de cette visite, Manuel Valls en a aussi profité pour annoncer la création d'une nouvelle Zone de sécurité prioritaire (ZSP) à Forbach. "Il faut faire un effort supplémentaire pour consolider les premiers résultats" en matière de lutte contre la délinquance dans cette ville de 22 000 habitants, "et c'est tout l'enjeu de la nouvelle zone de sécurité prioritaire qui va être créée", a-t-il certifié lors d'un point de presse. Cette ZSP, qui concernera aussi la commune voisine de Behren-lès-Forbach, s'ajoute aux 64 déjà créées à l'échelle nationale, auxquelles le gouvernement a décidé d'"affecter des moyens supplémentaires" et qui bénéficieront notamment "d'une présence soutenue des forces de l'ordre sur le terrain".

En parallèle à cette visite ministérielle, le bras droit de Marine Le Pen,  Florian Philippot, candidat aux municipales de 2014 à Forbach, a mené une campagne de tractage.  Le numéro 2 du Front national compte bien faire du bassin houiller "une vitrine parfaite du FN, avec une organisation militante et des performances électorales". La campagne est bel et bien lancée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !