Valérie Trierweiler l'annonce : "Je ne me tairai plus" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Valérie Trierweiler l'annonce : "Je ne me tairai plus"
©

L'insoumise

Valérie Trierweiler l'annonce : "Je ne me tairai plus"

La Première dame veut prendre exemple sur Danielle Mitterrand et pouvoir s'exprimer librement.

Valérie Trierweiler est-elle muselée ? C'est en tout cas ce que laisse penser le discours que la Première dame a prononcé à l'occasion de la remise du prix Danielle Mitterrand. "Je ne me tairai plus", a-t-elle lancé. La journaliste souhaite prendre exemple sur Danielle Mitterrand. "Elle ne prenait pas la pose, elle prenait des positions. Des positions courageuse", a-t-elle estimé à propos de l'ancienne première dame.

"Elle était une première dame qui refusait la soumission, a-t-elle poursuivi. Elle n'était guidée que par le désir de  et de liberté. Y compris quand elle devait afficher un désaccord avec le président Mitterrand. Elle n'avait pas peur de porter haut les valeurs de gauche. Elle ne se laissait pas bâillonner. Elle n'avait pas peur du mot politique".

Et comme l'on pouvait s'y attendre après une telle déclaration, Valérie Trierweiler a érigé la compagne de François Mitterrand, "une grande dame" décédée il y a deux ans, en "modèle". Depuis l'élection de François Hollande, Valérie Trierweiler a tweeté contre Ségolène Royal et s'est exprimée sur l'affaire Leonarda. Loin d'une femme que l'on empêche de parler, en somme.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !