Une proposition de loi "visant à autoriser l'usage contrôlé du cannabis" déposée par une élue EELV | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une proposition de loi "visant à autoriser l'usage contrôlé du cannabis" déposée par une élue EELV
©

Très vert

Une proposition de loi "visant à autoriser l'usage contrôlé du cannabis" déposée par une élue EELV

Pour Esther Benbassa, il est temps de prendre le "sujet en main".

"Nous avons déposé une proposition de loi dont le but est d'autoriser l'usage contrôlé du cannabis, ce qui inclut la dépénalisation. En France, nous avons la législation la plus répressive contre l'usage du cannabis mais nous avons beaucoup de consommateurs. C'est un problème". Esther Benbassa est déterminée. Pour elle, il faut essayer. C'est pourquoi, le sénatrice écolo a déposé une proposition de loi qui sera présentée à la presse ce jeudi. 

Pour l'élue, c'est une réflexion à mener. "Des pays qui ont dépénalisé, en Europe ou dans certains états des Etats-Unis, ne connaissent pas une telle montée en flèche de la consommation. Si nous nous organisons pour contrôler la culture du cannabis, les licences, la qualité, les quantités produites, etc., nous tirerons des gains que nous pourrons utiliser pour faire de la prévention dans les écoles, sur les emballages…" justifie-t-elle dans une interview au Monde.

Pour Esther Benbassa, il est temps de prendre le "sujet en main". "Pour l'instant, le sujet étant tabou, nous ne faisons pas de prévention. Il y a 2 millions de jeunes qui fument et 60 % de personnes qui déclarent avoir déjà goûté du cannabis" explique-t-elle encore. "L'objectif est de sensibiliser la société à cette question. Nous ne parlons pas de distribution gratuite. Ce n'est pas parce que l'alcool et les cigarettes sont en vente libre que tout le monde boit et fume. Si nous arrivons doucement à sensibiliser la société, à défaire les croyances infondées, nous pourrons peut-être y arriver" conclut l'élue "verte".

L'ouverture du débat ne fait pas que des heureux. Le mois dernier, Manuel Valls a pris position sur le sujet disant : "une société a besoin de normes, de règles, d’interdits. Et la consommation de cannabis n’est pas quelque chose d’anodin".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !