Une mère néerlandaise voyage au cœur de l'Etat islamique pour ramener sa fille, partie faire le djihad | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Aicha, 19 ans, avait quitté les Pays-Bas pour la Syrie en février, afin de se marier à un jihadiste.
Aicha, 19 ans, avait quitté les Pays-Bas pour la Syrie en février, afin de se marier à un jihadiste.
©capture d'écran Live Leak

Super Maman

Une mère néerlandaise voyage au cœur de l'Etat islamique pour ramener sa fille, partie faire le djihad

Sa fille Aicha était partie en février se marier avec un djihadiste.

C'est l'histoire d'une mère que rien n'arrête. Monique (prénom donné par les médias néerlandais) s'est aventurée au cœur de l'Etat islamique pour récupérer sa fille, partie rejoindre le camp djihadiste. Aicha, 19 ans, avait quitté les Pays-Bas pour la Syrie en février, afin de se marier à un djihadiste du nom d'Omar Yilmaz, un turco-néerlandais, ancien soldat des forces néerlandaises.

En septembre, Monique avait raconté à la télévision locale comment sa fille avait brutalement changé, passant d'une adolescente enthousiaste à une religieuse radicale en l'espace de quelques semaines. Aicha était tombée amoureuse d'Omar Yilmaz, avec qui elle était rentrée en contact par l'intermédiaire des réseaux sociaux. "Elle le voyait comme une sorte de Robin des Bois" a confié sa mère.

La police, informée des velléités de départ d'Aicha, avait saisi son passeport, mais la jeune fille avait réussi à rejoindre la Syrie grâce à sa carte d'identité.

En octobre, Monique avait fait une première tentative pour récupérer sa fille. Elle était partie en Turquie mais avait échoué à passer la frontière syrienne. Mi-novembre, suite à un appel à l'aide d'Aicha, Monique voyage jusqu'à Racca, bastion du prétendu califat islamique. Après avoir pris rendez-vous avec sa fille via Facebook, elle revêt une burqa et se faufile dans la ville. Elle réussit à retrouver sa fille avant de la ramener aux Pays-Bas, via la Turquie. Aicha a été arrêtée par la police à son retour dans sa ville natale de Maastricht, mais les responsables officiels néerlandais ont refusé de donner plus de détails.

Lu sur BBC News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !