Une enquête ouverte à l'encontre du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, pour "prise illégale d'intérêts" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sébastien Lecornu
Sébastien Lecornu
©LOIC VENANCE / AFP

Justice

Une enquête ouverte à l'encontre du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, pour "prise illégale d'intérêts"

La procédure est en cours au Parquet national financier (PNF) pour des faits remontant à l'époque où le ministre était président du conseil départemental de l’Eure

Lorsque Sébastien Lecornu était administrateur de la Société d’autoroutes Paris-Normandie (SAPN) et touchait à ce titre des jetons de présence (il a déclaré à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique 3937 euros brut au titre de 2016), le même Sébastien Lecornu qui était  président du conseil départemental de l’Eurea en effet fait adopter par son département plusieurs délibérations en relation avec cette société selon Libération.

Mais d’autres délibérations du département pourraient poser problème. Libération en a trouvé quatre, votées sans que son président sorte de la salle. L’entourage du ministre et ancien président du département de l’Eure assure à Libération que sa situation résulte de la concession des autoroutes de Normandie par l’Etat au privé en 2005.

Aujourd’hui, le nouveau patron du conseil départemental lui a succédé à la table du conseil d’administration.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !