Un ouvrier empalé par sa propre machine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Un ouvrier empalé par sa propre machine
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Acupuncture à la dure

Un ouvrier empalé par sa propre machine

Un ouvrier d'usine chinoise a survécu après avoir été planté par six pointes à cause d'un dysfonctionnement.

Six tiges de métal longues de 30 centimètres et d'une épaisseur de plus d'un centimètre se sont retrouvées dans le corps de M. Zhou, ouvrier chinois de 49 ans. Celui-ci travaillait dans l'équipe de nuit d'une usine de porcelaine dans la province de Hunan lorsque le bras robotique d'un machine est tombé et l'a heurté.


L'homme a été emmené d'urgence dans un hôpital local avant d'être transféré à l'hôpital Xiangya en raison de la gravité de ses blessures. Deux tiges lui ont transpercé l'épaule droite et la poitrine et les quatres autres se sont plantées dans le reste du corps. Une des tiges est passée à seulement 0.1 millimètre d'une artère.

 

Les chirurgiens ont opéré le patient toute la nuit. Il est actuellement dans un état stable et est déjà capable de bouger son bras droit. Il devra tout de même suivre un traitement et une physiothérapie pour aider à son rétablissement.

The Sun

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !