UMP : quand François Fillon montre ses muscles... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon, écouté par Eric Ciotti et Christian Estrosi
François Fillon, écouté par Eric Ciotti et Christian Estrosi
©Reuters

Horizon

UMP : quand François Fillon montre ses muscles...

L’ancien chef du gouvernement lance le premier meeting de son club Force Républicaine ce vendredi à Mandelieu dans les Alpes-Maritimes.

En terrain connu. Ce vendredi soir, François Fillon va donner le premier le meeting de son nouveau club, Force républicaine (FR), à Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes. Terre de droite par excellence (le département a voté à plus de 64% à la dernière présidentielle pour Nicolas Sarkozy), les Alpes-Maritimes sont également le fief d’Eric Ciotti et de Christian Estrosi, deux des principaux ralliés à l’ancien Premier ministre.

Lors d’une visite à Tokyo début mai, François Fillon avait affirmé être candidat "quoiqu’il arrive" à la primaire de l’UMP en 2016. Et ce, malgré la "menace" de voir l’ancien président Nicolas Sarkozy effectuer un retour au premier plan en politique. A presque 60 ans, François Fillon sort de son silence après l’échec cuisant de la primaire l’opposant en novembre dernier à Jean-François Copé. Après le pacte de "non-agression" conclu avec son rival, l’horizon lui semble dégagé, et les candidatures déjà déclarées de Bruno Le Maire ou Xavier Bertrand ne l’effraient pas plus que cela.

L’ancien Premier ministre estime être l’homme de la situation à venir, car selon lui, François Hollande est trop clivant, tout comme a pu l’être son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. Force Républicaine, dont la première assemblée générale se tiendra le 25 juin prochain, revendique à ce jour 10 000 adhésions. Son secrétaire général sera Patrick Stefanini (pro Chirac et Juppé).  


La cible Fillonpar Europe1fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !