UMP : la suspension de Luc Jousse, le maire de Roquebrune-sur Argens, est confirmée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
UMP : la suspension de Luc Jousse, le maire de Roquebrune-sur Argens, est confirmée
©

En attente

UMP : la suspension de Luc Jousse, le maire de Roquebrune-sur Argens, est confirmée

Il devra attendre la tenue du Conseil national de l'UMP, le 25 janvier 2014, pour savoir s'il est exclu ou non.

Ses propos sur les Roms avaient suscité une vive polémique. Finalement Luc Jousse reste suspendu par l'UMP. Le bureau politique l'a décidé mercredi. En revanche, le maire de Roquebrune-sur-Argens devra attendre jusqu'au 25 janvier 2014 et la tenue du Conseil national pour savoir s'il est exclu du parti ou non.

Ce mercredi matin sur France Info, Jean-François Copé a pris position estimant que le maire devait être exclu. "J'ai été profondément choqué par ses propos. Nous allons décidé la suite. Ces comportements sont inacceptables et n'ont rien à voir avec les valeurs que nous défendons", a dit le président de l'UMP.

Plus tôt dans la journée, le député Philippe Vitel appelait à la plus "grande fermeté". "Ces propos sont inadmissibles, c'est inacceptable qu'un citoyen parle comme ça, et encore plus un élu de la République" a-t-il expliqué. D'autres députés UMP ont indiqué vouloir l'exclusion du maire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !