UMP : Jean-François Copé et Alain Juppé veulent exclure Henri Guaino qui leur répond | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Henri Guaino veut garder sa force de conviction
Henri Guaino veut garder sa force de conviction
©REUTERS/Pascal Rossignol

Guerre larvée

UMP : Jean-François Copé et Alain Juppé veulent exclure Henri Guaino qui leur répond

Le député refuse de voter pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Ile-de-France aux élections européennes.

Henri Guaino ne changera pas d'avis et garde sa ligne de conduite. Ce lundi, il explique dans l'Opinion qu'il ne quittera pas l'UMP malgré les pressions des chefs de son parti, Alain Juppé et Jean-François Copé en tête. Guaino a fustigé "le caporalisme" de ceux qui souhaitent le voir prendre de la distance avec l'UMP. 

Invité dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Alain Juppé s'est exprimé sur l'intention d'Henri Guaino de ne pas voter pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Île-de-France aux élections européennes. "Quand on est à ce point en désaccord avec son propre parti politique, la dignité la plus élémentaire est d'en tirer les conséquences", a tranché le maire de Bordeaux, sous-entendant clairement la démission du parti. "On ne peut pas à la fois dire qu’on appartient à un parti et faire campagne contre les candidats investis par ce parti", a-t-il ajouté, ferme. Quand on lui demande s'il est "choqué" par cette fronde de l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy ? "Oui", a répondu l'ex-Premier ministre.

Ce lundi matin, Jean-François Copé est venu apporter son soutien à Alain Juppé sur les ondes d'Europe 1. "Je dis qu'il faut être cohérent ! Alain Juppé a raison : à un moment, il faut rappeler qu'on a une famille politique, que même si on peut avoir des nuances, moi j'attends qu'on soit constructifs. Le message que nous disons à l'UMP tous les jours aux Français : c'est ‘balayons devant notre porte’ ! Ayons le courage de réformer la France pour être plus forts en Europe !" a déclaré le président de l'UMP. 

"Ce sont des mots empreints d'arrogance", juge Henri Guaino. "C'est un vote de conviction, je ne vais pas renier mes convictions", se défend le député des Yvelines. 


L'Opinion de Henri Guaino par Lopinionfr

 

 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !