UMP : Alain Juppé met en garde contre une ligne "à droite toute" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alain Juppé veut faire obstacle au FN
Alain Juppé veut faire obstacle au FN
©Reuters

Toujours pareil

UMP : Alain Juppé met en garde contre une ligne "à droite toute"

L'ancien Premier ministre a rappelé ce mercredi dans une interview à La Voix du Nord qu'il était favorable à un rapprochement entre la droite et le centre.

Alain Juppé maintient le cap. Pas question d'en déroger, même avant les élections départementales des 22 et 29 mars. Ainsi, l'ancien Premier ministre a rappelé ce mercredi dans une interview à La Voix du Nord qu'il était favorable à un rapprochement entre la droite et le centre et aussi mis en garde contre une ligne "à droite toute".
"Je suis pour une ligne d'alliance de la droite et des centres, et non pas pour une direction à droite toute qu'on dit décomplexée, mais dont on voit bien qu'en réalité, elle fait le jeu du Front national" a-t-il expliqué alors qu'il était en déplacemenr dans le Nord pour soutenir les candidats avant le premier tour dimanche. 
"On voit bien qu'une partie non négligeable des militants (UMP) est tentée de rejoindre le Front national. Eh bien, le rôle des dirigeants, c'est de ne pas suivre ce mouvement" a-t-il soutenu dénonçant "toute compromission avec le FN". Puis Alain Juppé n'a pas manqué de critiquer Marine Le Pen qui "s'est précipitée dans les bras de M. Tsipras et de l'extrême gauche grecque parce qu'elle y trouvait un discours anti-européen" a estimé le maire de Bordeaux. "C'est son obsession, son seul élément de programme, tous nos maux viennent de l'Europe" a-t-il insisté. 
Pour lui, la meilleure manière de combattre le FN est de "décortiquer son programme pour ouvrir les yeux de ses électeurs", "défendre notre propre projet" et "enfin, faire l'union". Enfin, il a indiqué que l'UMP allait dans "la bonne direction", pas celle de la division. "Nous verrons comment tout cela se concrétise au congrès du 31 mai" a conclu Alain Juppé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !