Ukraine, le point : Plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : Plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays

101 hôpitaux détruits selon Volodymyr Zelensky

«Les Etats-Unis estiment que les forces russes ont transféré au moins plusieurs milliers d'Ukrainiens dans ces +camps de filtration+, et évacué au moins plusieurs dizaines de milliers d'autres en Russie ou dans des territoires contrôlés par la Russie, parfois sans dire aux évacués quelle était leur destination finale», a déclaré jeudi l'ambassadeur américain auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Michael Carpenter signale Le Figaro.

Plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de l'invasion par l'armée russe le 24 février, a indiqué jeudi le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) à Genève. 

La ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss a plaidé vendredi pour que «plus d'armes» soient livrées à l'Ukraine face à la Russie contre laquelle elle a également exigé de nouvelles sanctions, lors d'une réunion du G7 à Wangels, dans le nord de l'Allemagne.

Rappelant que jeudi était la Journée internationale des infirmières, VolodymyrZelensky a remercié les infirmières ukrainiennes et les autres travailleurs médicaux. Il a précisé que depuis que l’invasion par l’armée russe avait endommagé 570 installations médicales et entièrement détruit 101 hôpitaux note Le Monde.

Le sénateur Rand Paul (Kentucky) a retardé jeudi soir l’effort pour accélérer l’aide de 40 milliards de dollars (38,5 milliards d’euros) à l’Ukraine par le biais du Congrès. Le républicain, qui s’est toujours opposé aux dépenses d’aide étrangère, a refusé de soutenir la proposition, qui nécessitait un soutien unanime. Il exige que la législation soit modifiée pour qu’un fonctionnaire supervise les dépenses consacrées au conflit.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !