Ukraine, le point : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky accuse la Russie de « génocide » dans le Donbass | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky accuse la Russie de « génocide » dans le Donbass

Dans les régions de l’est de l’Ukraine, « l’ennemi est nettement supérieur a reconnu hier soir Volodymyr Zelensky.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de pratiquer un « génocide » dans le Donbass, dans l’est du pays indique Le Parisien.

La Russie « est prête à apporter une contribution significative pour surmonter la crise alimentaire grâce à l'exportation de céréales et d'engrais, sous réserve de la levée par l'Occident des restrictions  », a déclaré Vladimir Poutine hier, lors d'un appel téléphonique avec le Premier ministre italien Mario Draghi, selon un communiqué du Kremlin.

Levée des sanctions qui touchent la Russie contre possibilité d'exporter céréales et engrais, ce projet  a peu de chance d'aboutir. 

Dans les régions de l’est de l’Ukraine, « l’ennemi est nettement supérieur en termes d’équipement, en nombre de soldats », a reconnu hier soir Volodymyr Zelensky.

Pour le chef adjoint de l'administration maritime ukrainienne, le blocage des exportations de céréales ukrainiennes représente « des milliards de dollars perdus. Chaque mois, l'Ukraine exportait des millions de tonnes et ce volume a été réduit de 95% dès le 24 février », détaille Viktor Vyshnov sur BFMTV.

Le premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré ce vendredi que le président russe Vladimir Poutine faisait des progrès «lents mais palpables» dans la région ukrainienne du Donbass écrit Le Figaro.

«Il y a des choses à discuter avec le président russe. Je ne vous dis pas que pour moi, notre peuple a hâte de discuter avec lui,mais nous devons faire face aux réalités que nous traversons», a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelenksy lors d’un discours devant un think tank indonésien. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !