Ukraine : cascade de démissions dans le cadre d’un scandale de corruption | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le pouvoir ukrainien est fragilisé par une série de démissions dans le cadre d'une affaire de corruption.
Le pouvoir ukrainien est fragilisé par une série de démissions dans le cadre d'une affaire de corruption.
©Handout / UKRAINE PRESIDENCY / AFP

Remaniement

Ukraine : cascade de démissions dans le cadre d’un scandale de corruption

Cinq gouverneurs et quatre vice-ministres ont été démis de leurs fonctions en Ukraine.

Alors que l’Ukraine est toujours mobilisée dans le cadre du conflit avec la Russie, une affaire de corruption vient perturber le pouvoir politique. Cinq gouverneurs régionaux, quatre vice-ministres et deux responsables d'une agence gouvernementale ont été démis de leurs fonctions en Ukraine, en plus du chef adjoint de l'administration présidentielle et du procureur général adjoint.

Le président Volodymyr Zelensky avait annoncé dès lundi soir « des décisions relatives au personnel » concernant « des cadres de différents niveaux dans les ministères et autres structures du gouvernement central, dans les régions et dans le système d'application de la loi ».

Cette vague de départs survient alors que Kiev réclamait à ses alliés occidentaux des centaines de chars modernes pour une nouvelle offensive sur le front.

Ce remaniement au sein du pouvoir à Kiev fait suite à un scandale portant sur un contrat signé par le ministère de la Défense à un prix présumé surévalué et portant sur les produits alimentaires destinés à ses soldats. 

Selon une enquête du site d'information ZN.UA, un contrat de 13 milliards de hryvnias (environ 324 millions d'euros) a été passé avec des prix « deux à trois plus élevés » que les tarifs actuels en vigueur pour les produits alimentaires de base.

Parmi les responsables qui ont démissionné et dont les départs ont été acceptés figurent le vice-ministre de la Défense Viatcheslav Chapovalov, qui était en charge de l'appui logistique des forces armées, le chef adjoint de l'administration présidentielle Kyrylo Tymochenko et le procureur général adjoint Oleksiï Symonenko. 

Dans la liste de ces démissions figure aussi le vice-ministre de la Politique sociale et deux vice-ministres du Développement territorial.

« Même si ces accusations sont infondées », le départ de Viatcheslav Chapovalov « permettra de préserver la confiance de la société et des partenaires internationaux ainsi que d'assurer l'objectivité » des efforts pour faire la lumière sur cette affaire, a assuré le ministère de la Défense dans un communiqué.

Selon Taras Melnytchouk, représentant du gouvernement auprès du Parlement, les gouverneurs des régions de Dnipropetrovsk, Zaporijjia, Soumy, Kherson et de la capitale Kiev vont aussi quitter leurs postes.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !