Trois ans de prison ferme pour Adrien Desport, l'ex-cadre du FN qui incendiait des voitures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Trois ans de prison ferme pour Adrien Desport, l'ex-cadre du FN qui incendiait des voitures
©

Justice

Trois ans de prison ferme pour Adrien Desport, l'ex-cadre du FN qui incendiait des voitures

L'ancien n°2 du FN en Seine-et-Marne avait incendié plus d'une dizaine de voitures à Mitry-Mory pour persuader l'opinion d'une montée de l'insécurité.

Il s'était défendu en invoquant "des gamineries", les juges ne l'ont pas entendu. Adrien Desport, l'ancien numéro deux du Front national en Seine-et-Marne a été condamné ce mercredi par le tribunal de grande instance de Meaux à quatre ans de prison, dont trois ferme, assorti d'un mandat de dépôt..

Les faits s'étaient déroulés dans la nuit du 8 au 9 avril. Avec 5 autres personnes, Adrien Desport avait incendié plus d'une dizaine de voitures en Seine-et-Marne, à Mitry-Mory. Le militant FN voulait ainsi persuader l'opinion d'une montée de l'insécurité. Il dénonçait cette dernière régulièrement sur son blog.

"J'ai commis des erreurs, je suis ici pour payer pour ce que j'ai fait" avait-il déclaré lors de l'audience. S'il avait admis avoir brûlé une voiture, il avait déclaré ne pas se souvenir des douze autres.

Parmi les personnes jugées figurent son ex-petite amie Nathalie Leplat, trois étudiants et un commercial. Outre l'incendie de voitures, ils ont tous étaient jugés pour participation à une association de malfaiteurs, dénonciation d'une agression imaginaire, et consommation de produits stupéfiants.

L’avocat d’Adrien Desport a d’ores et déjà annoncé qu’il allait faire appel.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !