Les travailleurs birmans obtiennent le droit de grève | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les travailleurs birmans
obtiennent le droit de grève
©

Enfin

Les travailleurs birmans obtiennent le droit de grève

Au pouvoir depuis mars, le nouveau gouvernement multiplie les gages d'ouverture.

Le nouveau régime birman donne des gages à la population. Arrivé au pouvoir en mars, après la dissolution de la junte militaire, le président Thein Sein vient de signer  le texte autorisant les travailleurs à se regrouper en syndicats et à faire grève.  Des droits dont ils étaient privés depuis 1962.

Le texte précise qu'il faut un minimum de trente membres pour la création d'un syndicat, et que les militaires et les policiers en sont exclus. Tout préavis de grève doit être déposé 14 jours avant la date, et là encore, certains en seront privés, tels les services de distribution d'eau, d'électricité ou de santé.

Cette décision intervient peu de temps après une amnistie accordée aux prisonniers politiques. Deux-cent  sur 2000 incarcérés ont déjà été libérés, dont l'acteur et humoriste Zarganar.

Lu sur le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !