Le travail dominical revient dans le débat présidentiel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le travail dominical revient
dans le débat présidentiel
©

Jour du seigneur

Le travail dominical revient dans le débat présidentiel

Nicolas Sarkozy veut "élargir les conditions d'ouverture des magasins le dimanche". De son côté, François Hollande voudrait parvenir à "un équilibre".

L'ouverture des commerces le dimanche est devenu ce vendredi un thème de la campagne présidentielle, rapporte Le Figaro.

Nicolas Sarkozy, le président candidat à sa réélection, a profité de la tenue des États généraux du Commerce pour relancer un débat qui n'a jamais vraiment cessé depuis l'adoption de la loi Maillé. Votée en 2009, cette loi permet l'ouverture dominicale de commerces dans certaines communes, zones touristiques et dans certaines grandes villes.

Le président candidat a déclaré que s'il était réélu, "la première mesure que je mettrai en oeuvre sera de poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d'ouverture dominicale des commerces pour vous permettre de vous adapter à l'évolution des modes de vie". Le président entend ainsi, donner plus de liberté aux commerçants, renforcer l'attractivité touristique, créer des emplois et donner un coup de fouet à la croissance.

En 2007 déjà, Nicolas Sarkozy avait placé le travail dominical au cœur de sa campagne, alors qu'il se présentait comme le candidat du pouvoir d'achat, avec pour mot d'ordre : "Travailler plus pour gagner plus."

L'enjeu de l'ouverture dominicale est de taille. Avec ses 730 000 entreprises, le commerce représente 20% des emplois privés en France et 10% du PIB. Son chiffre d'affaires annuel atteint les 1 400 milliards d'euros, rappelle le Conseil du commerce de France. La fédération ne plaide pas pour une ouverture de "tous les commerces, tous les dimanches, dans toute la France" mais pour "un assouplissement", a déclaré son président Gérard Atlan, cité par l'AFP.

François Hollande s'est lui aussi emparé du sujet. Dans une vidéo diffusée aux mêmes États généraux du commerce ce matin, le candidat socialiste déclare vouloir engager des "négociations" sur la question "controversée" du travail du dimanche. Pour lui, il s'agit de trouver "un équilibre entre les droits des salariés" et le souci des commerçants de "répondre à de nouvelles formes de concurrence".

Lu sur le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !