Travail dominical : la majorité des députés UMP disent "on ne touche à rien" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Travail dominical : la majorité des députés UMP disent "on ne touche à rien"
©

Prise de parole

Travail dominical : la majorité des députés UMP disent "on ne touche à rien"

La question du travail dominical suscite un vif débat dans la classe politique depuis plus d'une semaine.

Faut-il mettre plus de souplesse dans la loi sur le travail dominical ? La question est posée depuis la semaine passée. Et cela provoque un vif débat dans la classe politique. Si dans le gouvernement, plusieurs voix se font écho, il en est de même dans l'opposition. Ainsi, ce mardi, une majorité des députés UMP s'est positionnée. Pour eux, "il convient de rester sur le cadre législatif tel qu'il existe". Une position exprimée par Christian Jacob.

"On a un point d'équilibre, c'est celui de la loi Mallié sur lequel on s'est tous retrouvés il y a deux ans maintenant. (...)Restons sur ce point d'équilibre", a-t-il indiqué lors d'un point presse. Ce matin, Jean-François Copé avait exprimé son point de vue sur RTL. "Il n'est pas question de renoncer à un temps de répit hebdomadaire. Mais il est le temps d'avoir une plus grande liberté sur le travail. Il faut introduire plus de souplesse. Je pense que c'était une loi qui a des imperfections mais il ne faut pas être si sévère avec elle. Il faut la faire évoluer. Il est nécessaire que l'on discute de ça par branche ou secteur d'activité" avait dit le président de l'UMP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !