Le "Kerviel" d'UBS aurait été arrêté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Le "Kerviel" d'UBS 
aurait été arrêté
©

Rattrapé

Le "Kerviel" d'UBS aurait été arrêté

La banque suisse UBS a annoncé l'arrestation d'un trader qui serait à l'origine d'une perte de l'ordre de 2 milliards de dollars.

Selon un porte-parole d'UBS, le trader à l'origine d'une perte pour la banque suisse de près de 1,5 milliard d'euros a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi à Londres, indique le journal suisse NZZ. L'homme travaillait à la division "marchés d'actions" du bureau de Londres. Selon le Financial Times, le trader arrêté s'appelle Kweku Adoboli. 

Toujours selon NZZ, UBS parle "d'un trader doté d'une importante force criminelle". Dans un mail interne, la banque aurait évoqué une perte "navrante" mais qui ne "nécessitera pas beaucoup d'efforts" pour comprendre ce qui s'est passé.

UBS a annoncé ce jeudi une possible perte au troisième trimestre après la découverte des opérations non autorisées effectuées par le trader, tout en précisant qu'aucune position de clients n'avait été affectée. A la mi-journée, l'action UBS chutait de près de 8%.

Lu sur L'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !