Toulouse : quatre personnes mises en examen après le meurtre d'Eva, 23 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Toulouse : quatre personnes mises en examen après le meurtre d'Eva, 23 ans
©Reuters

Violence et trafic de drogue

Toulouse : quatre personnes mises en examen après le meurtre d'Eva, 23 ans

Les trois hommes et la femme, âgés de 19 à 23 ans, suspectés d'être impliqués dans l'assassinat d'une étudiante, inspiré de "Breaking Bad", une série américaine, et lié à un trafic de drogue, ont été mis en examen, selon une information du parquet, ce samedi.

L'enquête sur le meurtre d'Eva, 23 ans, s'accélère. La jeune étudiante avait été retrouvée morte dans une malle à Toulouse. Quatre personnes au total (trois hommes et une femme) ont ainsi été mis en examen, vendredi en fin de journée. Deux hommes ont été mis en examen pour assassinat (homicide avec préméditation), trafic de stupéfiants et vol aggravé. Un troisième pour complicité d'assassinat par instigation, trafic de stupéfiants et vol aggravé. La jeune femme a été mise en examen pour trafic de stupéfiants, a précisé le parquet dans un communiqué.

Et l'affaire est sordide. On apprend ainsi, grâce au récit d'un des suspects, qui s'est rendu dès mercredi à la police, que l'assassinat serait lié à une dette de 6.000 euros liée à un trafic de drogue que la victime n'aurait pas remboursée. Le suspect le plus âgé, décrit comme "dangereux et violent", aurait ordonné à deux de ses complices, âgés de 19 et 22 ans, de se rendre chez Eva, le soir du 26 au 27 juillet.

Selon les éléments de l'enquête, ils auraient fumé du speed et de l'atropine (un produit tonicardiaque). Le procureur a alors décrit un "déchaînement, déferlement de violence" : Eva aurait été battue à mort, à coup de pied-de-biche et d'un poing américain. Un des coups reçus la tue. Son corps est alors placé dans une caisse en polyéthylène, afin de "plonger le cadavre et le dissoudre" dans de l'acide chlorhydrique, poursuit le procureur. Les suspects veulent faire croire à une disparition : ils se seraient inspirés de la série américaine Breaking Bad, où ce type de procédé est utilisé.

Malgré tous leurs efforts, le corps est retrouvé.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !