Tireur de Paris : Florence Rey condamne les actes d'Abdelhakim Dekhar | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Florence Rey a qualifié Abdlhakim Dekhar de "sinistre personnage"
Florence Rey a qualifié Abdlhakim Dekhar de "sinistre personnage"
©Capture d'écran/Youtube

En désaccord

Tireur de Paris : Florence Rey condamne les actes d'Abdelhakim Dekhar

Celle qui avait été condamnée en même temps que le "tireur parisien" pour l'équipée sanglante qu'elle avait menée en 1994 le qualifie même de "sinistre personnage".

Elle avait conservé le silence jusque là. Elle s'est enfin décidée à parler. Et ce pour tenter de laver quelque peu son image. Florence Rey s'est exprimée ce samedi sur les actions perpétrées par Abdelhakim Dekhar. Elle les a condamnés et a qualifié celui-ci de "sinistre personnage" dans un communiqué authentifié par son avocat Henri Leclerc. Celle qui avait été condamnée en même temps que le "tireur parisien" pour l'équipée sanglante qu'elle avait menée en 1994 avec son compagnon Audry Maupin, regrette par ailleurs d'avoir vu son image s'étaler sur les écrans depuis la révélation de ce lien passé.

"N'ayant plus aucun lien avec le dénommé Abdelhakim Dekhar depuis 1994, et ayant payé ma dette à la société, je m'étonne que, pour illustrer les récents événements tragiques, ma photo se soit retrouvée aussitôt en bonne place dans les médias, avec les conséquences graves que ça représente forcément pour qui cherche à retrouver une vie normale", écrit Florence Rey dans un bref texte transmis à l'AFP. "J'ai souvent condamné et regretté les terribles événements du 4 octobre 1994 et leurs conséquences pour les victimes et leurs familles. Je m'étonne que ce sinistre personnage n'en ait pas lui aussi retiré les enseignements qui s'imposent, et qu'il ait choisi de replonger dans des actions criminelles graves et dramatiques", conclut-elle. Voilà qui est clair, net et précis. Florence Rey ne veut pas être mêler à cette histoire.

Pour rappel, Abdelhakim Dekhar a été mis en examen pour tentatives d'assassinats à BFM TV, Libération et à La Défense. Il se trouvait toujours samedi à l'Hôtel Dieu, en attendant de pouvoir être placé en détention.

 

 

lu sur le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !