Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale : un petit tour et puis s'en va | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Thomas Thévenoud a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat 9 jours après sa nomination
Thomas Thévenoud a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat 9 jours après sa nomination
©Reuters

Coucou le revoilà

Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale : un petit tour et puis s'en va

Très discret depuis son départ du gouvernement le 4 septembre, l'ancien secrétaire d'Etat est réapparu brièvement le 7 octobre.

Thomas Thévenoud a provoqué un séisme au sommet de l'Etat en septembre dernier. Coupable de ne pas avoir payé ses impôts, mais aussi d'autres factures, le secrétaire d'Etat avait été contraint à partir du gouvernement. Très critiqué par la classe politique et les Français, le député qui refusait de démissionner s'était fait discret n'assistant à aucune séance à l'Assemblée nationale et ne participant pas au vote de confiance. 

Reclu dans son département de Saône-et-Loire durant plusieurs semaines, Thomas Thévenoud est finalement réapparu le 7 octobre. Le déput a en effet fait une brève sortie à l'Assemblée nationale pour saluer des chefs d'entreprise de son département qui visitaient le palais Bourbon. Cette visite d'une délégation de la CGPME de Saône-et-Loireétait prévue de très longue date. 

D'après des témoins, il a accueilli la délégation à son arrivée durant quelques minutes avant de repartir. La visite de l'Assemblée s'est poursuivie sans lui. Les chefs d'entreprise ont ensuite rencontré les autres députés du départements. Récemment, Thomas Thévenoud a quitté la commission des Finances pour celle du dèveloppement durable.

Lu sur francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !