Thomas Thévenoud : son retour à l'Assemblée est "minable et scandaleux" selon Olivier Falorni | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Thomas Thévenoud est très critiqué même dans son camp après son retour à l'Assemblée nationale
Thomas Thévenoud est très critiqué même dans son camp après son retour à l'Assemblée nationale
©Reuters

Pas dans la dentelle

Thomas Thévenoud : son retour à l'Assemblée est "minable et scandaleux" selon Olivier Falorni

Après des mois d'absence, l'ex-secrétaire d'Etat a fait sa réapparition mercredi. Un retour qui passe mal auprès de certains de ses collègues.

Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale mercredi. L'image a fait le tour des télévisions. Mais ce retour fait grincer des dents quelques parlementaires. Certains réclament toujours la démission du député qui a reconnu ne pas avoir payé ses impôts durant plusieurs années. Si la droite souhaite le voir partir de l'Assemblée, à gauche aussi des voix s'élèvent pour que l'élu de Saône-et-Loire laisse sa place. C'est le cas d'Olivier Falorni.

Ce jeudi matin sur Europe 1, le député de la Charente-Maritime a plaidé pour une démission de Thomas Thévenoud. "C’est minable et scandaleux ! a-t-il d'abord expliqué avant d'ajouter que ce retour lui procure "une forme de dégoût, la nausée. Quand on est élu à l’Assemblée nationale, c’est peut-être ringard de dire ça, mais c’est un honneur. Pour moi, c’est un temple de la République et de la démocratie. On ne crache pas dans un temple". Pour lui, celui qui siège à la commission du développement durable doit partir même s'il admet que "malheureusement, aujourd’hui la loi ne permet pas à quelqu’un comme monsieur Thévenoud de ne plus rentrer à l’Assemblée nationale. Il faut changer la loi".

Pour Olivier Falorni, il est nécessaire de taper fort contre ce type d'élu. "Je suis pour une inéligibilité à perpétuité, lorsqu’il y a eu des manquements graves à la probité, à la morale publique. Nous sommes dans une situation de crise morale, donc on ne peut plus se permettre de telles dérives" a-t-il indiqué. Le député estime que son collègue fragilise la fonction et jette sur elle un discrédit. "Nous ne sommes pas tous des Thomas Thévenoud !" a-t-il conclu. 

lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !