Thomas Thévenoud : après son loyer, son kiné et ses amendes, il n'aurait pas payé son électricité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Thomas Thévenoud a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat 9 jours après sa nomination
Thomas Thévenoud a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat 9 jours après sa nomination
©Reuters

Magicien

Thomas Thévenoud : après son loyer, son kiné et ses amendes, il n'aurait pas payé son électricité

Selon l'Express, EDF Bourgogne aurait entamé une procédure de recouvrement.

Peut-être que la liste des factures que Thomas Thévenoud a réglé ces trois dernières années serait plus rapide à faire que celle de ses impayés. En effet, nouvelle révélation ce mardi matin. L'Express indique en effet que l'ancien secrétaire d'État au Commerce extérieur n'aurait pas non plus réglé son électricitéEDF Bourgogne aurait même entamé une procédure de recouvrement pour "incidents de paiement" il y a quelques semaines.

D'après plusieurs sources et médias, le député PS n'avait également pas payé ses impôts, son loyer d'appartement, ses amendes de sa voiture de fonction, et le kiné pour ses enfants. Thomas Thévenoud avait été contraint de démissionner 9 jours après sa nomination.

Lors de sa conférence de presse le 18 septembre, François Hollande avait évoqué l'affaire Thévenoud. Il avait estimé que l'ex-Secrétaire d'Etat n'était "pas digne" de rester à l'Assemblée nationale. "Il n'y a pas davantage d'élus indélicats que par le passé, il y en a toujours eu, hélas ! Mais il y a aujourd'hui davantage de procédures qui permettent de les découvrir et donc de les sanctionner", avait-il dit. Quand un député ne paye pas ses impôts, quand un ministre a un compte à l'étranger (...) quand d'autres parlementaires ont des ennuis avec la justice pour des faits personnels, ce sont des blessures faites à la démocratie" avait ajouté le président de la République. Pour le moment, Thomas Thévenoud n'a toujours pas démissionné de son poste de député.

lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !