Thomas Fabius en garde à vue dans une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Thomas Fabius en garde à vue dans une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment
©

Enquête

Thomas Fabius en garde à vue dans une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment

Le fils du ministre français des Affaires étrangères est déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt international aux Etats-Unis, pour avoir réglé des dettes de jeu avec des chèques en bois.

Selon plusieurs sources, Thomas Fabius est en garde à vue ce mardi. Une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment a été ouverte. Le fils du ministre français des Affaires étrangères est déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt international aux Etats-Unis, pour avoir réglé des dettes de jeu avec des chèques en bois. Son appartement, boulevard Saint-Germain à Paris, a été perquisitionné dans la matinée.

Thomas Fabius, inconditionnel des casinos aurait empoché 13 millions d'euros de gain entre avril 2011 et avril 2012. Une main chanceuse donc, puisqu'il n'aurait perdu que 5 millions d'euros. L’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) trouvait cette veine plutôt suspecte et enquêtait sur lui depuis trois ans.

Les enquêteurs s'intéressent aussi à l'acquisition en 2012 d'un appartement à Paris pour sept millions d'euros. La transaction avait fait l'objet d'un signalement à la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !