Thierry Leapon aurait été "recasé" par Matignon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Thierry Leapon aurait été "recasé" par Matignon
©Reuters

Recyclage

Thierry Leapon aurait été "recasé" par Matignon

L'ancien syndicaliste devrait plancher jusqu'à l'automne sur la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale annoncée en avril par le gouvernement.

L'ancien secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, avait été écarté de la tête du syndicat en 2015 après des révélations sur les frais de rénovation de son bureau et de son appartement de fonction. Si l'ancien responsable syndical avait confié avoir traversé "une période d'enfer", Matignon lui aurait trouvé une mission officielle, certainement rémunérée, selon les informations du quotidien Les Échos

L'ex-syndicaliste devrait ainsi plancher jusqu'à l'automne sur la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale annoncée en avril par le gouvernement, et envisagerait même de prendre la tête de cet organisme. 

"Le chef du gouvernement n'est pas rancunier : dans un ouvrage paru en septembre 2015, l'ancien secrétaire général de la CGT avait accusé Manuel Valls d'avoir mis de l'huile sur le feu après les révélations sur son train de vie qui l'avaient contraint à la démission. Matignon cherche depuis plusieurs mois une solution pour recaser l'ancien syndicaliste. La première idée était un retour au Conseil économique, social et environnemental via une nomination gouvernementale. Mais Philippe Martinez y aurait mis son veto", peut-on lire sur le site internet des Échos. 

Toujours selon le quotidien, l'ancien responsable syndical aurait par ailleurs coûté près de 150 000 euros à la CGT depuis son départ en février 2015. Thierry Lepaon aurait en effet conservé son logement de fonction après sa démission, et aurait perçu un salaire jusqu'en avril, date du 51e Congrès de la CGT. 

>>>> À lire aussi : CGT : deux ans après l’affaire Thierry Lepaon, ce qu’on sait des vraies raisons de son éviction (et des méthodes du syndicat)

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !