Terrorisme : Un attentat a été "déjoué", affirme Bernard Cazeneuve | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Terrorisme : Un attentat a été "déjoué", affirme Bernard Cazeneuve
©Reuters

Coup de filet

Terrorisme : Un attentat a été "déjoué", affirme Bernard Cazeneuve

Sept personnes ont été interpellées à Strasbourg et Marseille.

Mise à jour 11h30 Un attentat a été déjoué, confirme Bernard Cazeneuve. "Une opération antiterroriste conduite par la DGSI s'est conduite dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille et Strasbourg" a annoncé le ministre de l'Intérieur. "Elle a permis l'interpellation de sept individus, âgés de 29 à 37 ans, de nationalités française, marocaine et afghane. Six étaient connus des services de renseignement et un ressortissant marocain a été signalé par un pays partenaire." Selon lui, "l'aboutissement du travail de la DGSI a permis de mettre en échec une action terroriste envisagée de longue date sur notre sol. C'est donc un nouvel attentat qui a été déjoué (…) "Ces interpellations portent à 418 le nombre des interpellations d'individus en lien avec des réseaux terroristes réalisées depuis le début 2016".

on comptait jusqu'à présent 6 arrestations.  4 personnes ont été arrêtées à Strasbourg, dans la nuit de samedi à dimanche. Des éléments sérieux rendaient nécessaires ces interpellations", précise une source proche de l'enquête à l'AFP. Selon l'Obs, 2 autres personnes ont été arrêtées à Marseille, ce dimanche. "Il s’agit d’un homme radicalisé connu des services de police et d'un de ses complices. Tous deux sont en lien avec les quatre personnes interpellées à Strasbourg et font partie d'un commando recherché depuis plus de 6 mois par la DGSI" affirme le média. Selon le Parisien, le marché de Noël de Strasbourg pourrait être la cible d'une tentative d'attentat, tout comme le commissariat de la ville. 

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !