Terrorisme : "aucune raison d'être optimiste" prévient François Molins | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Terrorisme : "aucune raison d'être optimiste" prévient François Molins
©Reuters

Mauvaise nouvelle

Terrorisme : "aucune raison d'être optimiste" prévient François Molins

Le procureur de la République était l'invité de France Inter ce vendredi.

Lorsqu'il déboule à la télévision, c'est souvent que l'heure est grave. Invité sur France Inter, le procureur de la République François Molins ne s'est pas montré davantage rassurant, alors qu'un homme avait été abattu par la police, la veille, devant un commissariat du 18ème arrondissement parisien. "Il n'y a absolument aucune raison d'être optimistes" a-t-il prévenu. "Le risque zéro n'existe pas et n'existera jamais, c'est peut-être dur à entendre.  On est sur un phénomène qui s'inscrit dans la durée."
.
"Cette attaque illustre le caractère protéiforme de la menace terroriste aujourd'hui en France" explique-t-il. "Cela montre toute la difficulté de combattre cette menace. On peut aussi bien se retrouver face à des actes très bien organisés avec une logistique importante comme le 13 novembre et à côté de ça, des actes d'individus isolés qui vont agir soit sur fond de déséquilibre psychique soit pour appliquer des mots d'ordre de meurtres permanents lancés par les organisations terroristes".

L'homme, de nature discrète a pourtant été omniprésent dans les médias, la faute à une année noire. "Je n'oublierai pas le choc des images, des corps et des regards qui contenaient une grande terreur et une grande souffrance. Quelque chose qui était tellement monstrueux qu'il en devenait presque irréel".

Mais cette présence saluée par les Français est avant tout un travail d'équipe, souligne François Molins. "On parle toujours de moi mais le parquet c’est d’abord une équipe. […] Je ne suis que la partie immergée de l’iceberg. Cette équipe est très compétente et fait un travail extraordinaire."

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !