Tariq Ramadan accusé d'avoir "séduit" des élèves mineures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Tariq Ramadan accusé d'avoir "séduit" des élèves mineures
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Nouvelles accusations

Tariq Ramadan accusé d'avoir "séduit" des élèves mineures

La Tribune de Genève donne la parole à quatre femmes dont trois qui ont eu des relations sexuelles avec le théologien alors qu'elles avaient entre 15 et 18 ans.

Les témoignages se multiplient contre Tariq Ramadan. La Tribune de Genève a publié un long article sur le théologien suisse, lorsqu'il enseignait le français et la philosophie au Cycle des Coudriers puis au Collège de Saussure, à Genève, dans les années 1980 et 1990.

Quatre femmes racontent ainsi les avances de leur professeur de l'époque. Trois d'entre elles, âgées entre 15 et 18 ans, témoignent avoir eu des relations sexuelles avec lui. "Cela s'est passé trois fois, notamment dans sa voiture" raconte celle qui était alors la plus âgée. "C'était consenti, mais très violent. J'ai eu des bleus sur tout le corps. Il m'a toujours fait croire que je l'avais cherché." En Suisse, "profiter des rapports d'éducation" pour avoir des relations sexuelles avec une mineure entre 16 ans et 18 ans est passible de 3 ans de prison.

La jeune femme qui avait 15 ans à l'époque se souvient des flatteries de son professeur qui voyait en elle une personne mature. "J’étais à l’aise et mal à l’aise. La confusion s’était installée dans ma tête. À deux ou trois reprises, nous avons eu des relations intimes. À l’arrière de sa voiture. Il disait que c’était notre secret" explique-t-elle. Aujourd'hui, tous les cas concernés sont prescrits.

Lu sur La tribune de Genève

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !