Dramatique erreur médicale à Taïwan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Dramatique erreur médicale à Taïwan
©

Sida

Dramatique erreur médicale à Taïwan

5 patients ont subi des greffes d'organes porteurs du virus du Sida. Leur contamination semble inéluctable.

C'est au sein de l'hôpital le plus important de Taïwan qu'est sans doute née la plus grave crise médicale de l'île.

Cinq patients ont en effet été victimes de greffes d'organes contaminés par le virus du Sida. En cause : le donneur était porteur du HIV, mais sa mère - qui a autorisé le prélèvement du cœur, du foie, des poumons et des reins - ne le savait pas. De plus, une erreur dans la transmission des informations au sein des équipes médicales aurait été commise. Au lieu d'entendre "reactive" au téléphone (c'est-à-dire "séropositif"), un membre de cet équipe aurait compris "non-reactive" (pour "non séropositif").

La contamination des patients concernés semblent inéluctable. Pire, les traitements qu'on leur a administrés contre le HIV pourraient être inefficaces compte-tenu des autres médicaments qu'ils prennent pour prévenir le rejet des organes greffés. Le personnel médical en contact avec les organes infectés pourraient également être contaminé.

Lu sur la Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !