TAFTA : la France va demander la fin des négociations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
TAFTA : la France va demander la fin des négociations
©REUTERS / Francois Lenoir

Game over

TAFTA : la France va demander la fin des négociations

Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, l'a annoncé, ce mardi sur RMC.

Après des années de polémiques, le traité transatlantique ou TAFTA a peut être signé sa fin. Ce mardi matin, Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur a annoncé sur RMC qu'il demanderait "à la fin du mois de septembre (…) au nom de la France, l'arrêt des négociations."

La veille, le ministre de l'Economie allemande ne se faisait d'ailleurs pas vraiment d'illusions. "Les négociations ont pratiquement échoué, même si personne ne l’admet vraiment" expliquait Sigmar Gabriel, soulignant qu'en 3 ans, "les deux parties n’ont même pas réussi à s’entendre sur un seul point des 27 chapitres en discussion." C'est d'ailleurs un échec pour Angela Merkel, qui était une des initiatrices de ce projet de vaste traité commercial entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

C'est aussi une fin logique pour un processus, devenu un symbole de la bureaucratie et de l'opacité européenne. Les négociations se faisaient de façon privée sans l'aval du Parlement européen, oubliant la nécessité de transparence pour ce type de projet. Ce manque de clarté a entrainé de nombreuses rumeurs sur le contenu du TAFTA, comme par exemple l'arrivée en Europe de poulets au chlore, malgré les démentis successifs des négociateurs. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !