Syrie : "plus jamais la guerre" exige le Pape sur Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le pape François a lancé des appels à la paix
Le pape François a lancé des appels à la paix
©REUTERS/Dylan Martinez

Vœu le plus cher

Syrie : "plus jamais la guerre" exige le Pape sur Twitter

Il a renouvelé lundi, sur le réseau social et en neuf langues, son appel de dimanche sur la place Saint-Pierre contre toute solution armée au conflit en Syrie.

La situation en Syrie inquiète. Aux quatre coins du monde, des voix s'élèvent contre une éventuelle intervention militaire de la communauté internationale. Le pape François n'est pas en reste. De par sa fonction, il est l'un des plus ardents défenseurs de la paix. Ainsi ce lundi, il a tweeté en neuf langues : "Plus jamais la guerre, plus jamais la guerre". Un message qui s'ajoute à son appel lancé la veille depuis la place Saint-Pierre : il s'oppose à toute solution armée au conflit en Syrie.

 

En effet, le pape François a appelé dimanche le monde entier à observer une journée de jeûne pour la paix en Syrie, un geste fort qui reprend celui lancé par Jean-Paul II après les attentats du 11 septembre. Cette journée de "prière et de jeûne", à laquelle le pape argentin a invité à se joindre tous les chrétiens, mais aussi les fidèles des autres religions et les non-croyants, se déroulera le samedi 7 septembre. Dans un appel vibrant et solennel lancé devant la foule rassemblée place Saint-Pierre pour l’Angelus dominical, le souverain pontife a fermement condamné l’usage des armes chimiques en Syrie, mais réitéré sa vive opposition à toute intervention armée.

 

"Un cri s’élève avec force... c’est le cri de la paix", "plus jamais la guerre !", a lancé le pape, reprenant la fameuse phrase prononcée par Paul VI devant l’ONU en 1964, en pleine guerre du Vietnam."Ces jours-ci, avait-il ajouté lors de la prière dominicale de l'Angelus, mon cœur est profondément blessé par ce qui se passe en Syrie et angoissé par les développements dramatiques qui s'annoncent".

 

Les tweets du pape sont reçus par quelque 9 millions de "followers" en neuf langues, dont 3,5 millions en espagnol, et 2,9 en anglais, et seulement 86 000 en arabe.

 

 

 

lu sur France 24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !