Souleymane Abou Ghaith, le gendre de Ben Laden inculpé ce vendredi à New-York | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Souleymane Abou Ghaith était aux côtés des numéros un et deux d'Al-Qaida au lendemain du 11 septembre 2001.
Souleymane Abou Ghaith était aux côtés des numéros un et deux d'Al-Qaida au lendemain du 11 septembre 2001.
©Reuters

11 septembre

Souleymane Abou Ghaith, le gendre de Ben Laden inculpé ce vendredi à New-York

L'homme a occupé la fonction de porte-parole d'Al Qaïda.

Le gendre d'Oussama Ben Laden a été inculpé jeudi aux Etats-Unis. Il sera présenté ce vendredi matin devant un tribunal de New York, où il sera formellement mis en accusation devant un juge.

La justice américaine lui reproche d'avoir, "volontairement et en connaissance de cause, comploté" pour tuer des Américains et menacé les États-Unis d'autres attaques. Selon l'acte d'inculpation, Abou Ghaith est "impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les États-Unis, leurs citoyens et leurs habitants et leurs biens".

Souleymane Abou Ghaith a occupé la fonction de porte-parole d'Al Qaïda et apparaît dans des vidéos du réseau djihadiste après les attentats du 11 septembre 2001. Plus qu'un réel chef de guerre, il avant tout considéré comme un redoutable propagandiste.

Interpellé en Turquie, Souleymane Abou Ghaith a été expulsé vers la Jordanie où il a été pris en charge par les autorités locales et le FBI. Le djihadiste a enfin été extradé aux Etats-Unis.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !