Sondage pour la présidentielle 2017 : Marine Le Pen qualifiée au second tour, Hollande et Sarkozy au coude-à-coude | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sondage pour la présidentielle 2017 : Marine Le Pen qualifiée au second tour, Hollande et Sarkozy au coude-à-coude
©REUTERS/Pascal Rossignol

Combats à venir

Sondage pour la présidentielle 2017 : Marine Le Pen qualifiée au second tour, Hollande et Sarkozy au coude-à-coude

La présidente du parti frontiste échouerait cependant au second tour, quel que soit son adversaire.

Les élections régionales sont à peines terminées que tous les esprits sont déjà tournés vers 2017. Selon un sondage Harris Interactive réalisé dimanche soir pour M6 juste après l'annonce des résultats des régionales, Marine Le Pen serait présente au second tour des présidentielles mais échouerait, qu'elle bataille avec Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, ou François Hollande.

Si la présidente du FN, qui vient de connaître une défaite face à Xavier Bertrand lors du second tour des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, faisait face à une candidature de Nicolas Sarkozy, elle obtiendrait 27% au premier tour devant l'ancien et l'actuel président qui seraient tous deux à 21%. Derrière ce trio, on retrouverait le centriste François Bayrou (12%) et le candiat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon (10%).

Dans l'hypothèse d'une candidature Alain Juppé (et sans la présence de François Bayrou, ce dernier ayant indiqué qu'il soutiendrait le maire de Bordeaux, l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac obtiendrait 29% des voix, Marine Le Pen 27% des voix et François Hollande 22%.

Au second tour, Marine Le Pen serait à chaque fois largement distancée. Face à elle, Alain Juppé obtiendrait 71% des voix, Nicolas Sarkozy 62% et François Hollande 60%.

Le sondage a été réalisé en ligne entre 20h15 et 20h45 auprès de 1.020 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !