Pas d'effet DSK pour Sarkozy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pas d'effet DSK
pour Sarkozy
©

Sondages

Pas d'effet DSK pour Sarkozy

Deux études montrent que le président ne profite pas de la disparition du candidat socialiste pressenti.

Malgré les déboires de DSK, la France penche toujours à gauche dans les sondages. Une étude de l'Ifop pour Paris Match réalisée après l'arrestation de Dominique Strauss Kahn montre que 57 % des Français souhaiteraient la victoire de la gauche en 2012, contre seulement 38 % en faveur de la droite.

Si la cote de popularité de l'ancien directeur du FMI est en chute de 33 points dans le même baromètre, en revanche celle de Nicolas Sarkozy n'augmente que d'un point, à 34 % de bonnes opinions.

Une étude de l'Ipsos pour RTL publiée aussi ce mardi montre qu'en cas de deuxième tour PS-UMP, Martine Aubry et François Hollande l'emporteraient très largement sur Nicolas Sarkozy, avec respectivement 59 % et 62 % des suffrages. Dans tous les cas, Marine Le Pen ne passerait pas la barre du premier tour.

(Le tableau de bord Paris Match – Ifop a été réalisé sur un échantillon de 962 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, ­niveau d’éducation), après stratification par ­régions et catégories ­d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone au domicile des personnes interrogées les 19 et 20 mai 2011.

(L'enquête RTL - Ipsos a été réalisée par téléphone les 20 et 21 mai 2011, sur un échantillon de 960 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.)

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !