Sondage : la dynamique Macron se fissure sérieusement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sondage : la dynamique Macron se fissure sérieusement
©TOBIAS SCHWARZ / AFP

Attention danger !

Sondage : la dynamique Macron se fissure sérieusement

Si l'ancien ministre reste populaire, l'adhésion autour de sa candidature commence à prendre l'eau comme le montre une étude Odoxa pour L'Express, France Inter et la presse régionale.

Cette fois, Emmanuel Macron est dans le dur. Si l'ancien ministre a bien profité des déboires de François Fillon, sa popularité montre des signes sérieux de faiblesse. Ainsi, 48% des Français ont une bonne opinion de lui, contre 51% en septembre dernier. Dans les détails, c'est bien pire puisqu'il perd des points dans presque tous les domaines. 73% des Français le jugent dynamique, mais ils étaient 79% en novembre. Dans la même façon, il perd 5 points pour sa capacité à incarner le renouveau (61%) mais il gagne 1 point pour son côté "proche des gens" (35%).

Très inquiétant, seuls 46% des sondés le jugent compétent, contre 60% en novembre dernier, soit une chute de 14%. Pire, seuls 33% des Français estiment qu'il ferait un bon président de la République, contre 41% en novembre (-8).

Pour le moment, les voyants restent encore au vert puisqu'il bénéficie d'une lourde chute de la popularité de François Fillon qui perd 10 points de popularité pour 22% d'adhésion chez les Français. Ce dernier perd même 14 points chez les sympathisants de droite, où il reste malgré tout le plus apprécié (63% d'opinons favorables). L'ancien Premier ministre est désormais le troisième politique le plus rejeté (50% de rejet) juste derrière Marine et Marion Le Pen.

Côté gauche, Benoît Hamon s'envole et gagne 10 points de popularité dans l'opinion publique (33% d'opinions favorables). Il talonne désormais Jean-Luc Mélenchon chez les sympathisants de gauche (66% contre 67% chez le candidat du Front de gauche).

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1001 personnes représentatif de la ppulation française, réalisée selon la méthode des quotas, les 8 et 9 février.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !