SNCF : François Fillon juge la grève "inadmissible" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
SNCF : François Fillon juge la grève "inadmissible"
©

Ras-le-bol

SNCF : François Fillon juge la grève "inadmissible"

La CGT a annoncé à la mi-journée ce jeudi que la grève reconductible à la SNCF allait se poursuivre vendredi.

Le torchon brûle entre les syndicats et le gouvernement. Alors que les négociations ont débuté ce jeudi, aucun accord n'a été trouvé : pire, un troisième jour de grève aura lieu vendredi. Une situation que ne tolère pas du tout François Fillon : l'ancien Premier ministre a fait savoir sur son blog qu'il trouvait "inadmissible" la grève à la SNCF qui selon lui "paralyse des millions de Français".

"Les usagers ne peuvent accepter qu'une minorité bloque toute une entreprise dont la mission relève d'un service public stratégique", écrit le député UMP. L'ancien chef de gouvernement explique aussi qu'il "respecte le droit de grève mais dénonce l'irresponsabilité de ceux qui défendent leur cause par les moyens les plus durs et les plus injustes".

Selon François Fillon, "les cheminots méritent mieux que ces jusqu'au-boutistes. Le motif avancé de la prétendue "privatisation" ne repose sur rien", affirme-t-il. "En réalité, c'est le corporatisme le plus étroit qui motive les grévistes. Les Français financent largement la SNCF, ses régimes de retraites, son désendettement, ses investissements. Ils sont en droit d'exiger moins de démagogie et plus d'intérêt général !", fait-il également valoir.

A noter que malgré la poursuite de la grève, la SNCF prévoit une "amélioration sensible" du trafic pour ce vendredi, notamment sur les lignes internationales, Intercités et TGV. Concrètement, l'Eurostar et le Thalys fonctionneront normalement. Sur les lignes TGV, seuls les axes Sud-Est et province-province resteront durement touchés avec seulement 1 train sur 3 en circulation. 1 train sur 2 roulera sur les axes Nord et Atlantique et 2 trains sur 3 sur l'axe Est.

Le trafic régional sera encore perturbé avec seulement 1 train sur 2 en circulation, tout comme les lignes Intercités sur lesquelles ne rouleront que quatre trains sur 10 en moyenne. Idem en Île-de-France où on ne comptera que 4 trains sur 10 en circulation. La galère devrait donc se poursuivre pour les usagers.

lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !