Silvio Berlusconi : une peine d'un an de prison prononcée contre le Cavaliere | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Cavaliere a été condamné à un an de prison par la justice milanaise.
Le Cavaliere a été condamné à un an de prison par la justice milanaise.
©Reuters

Ne passez pas par la case départ

Silvio Berlusconi : une peine d'un an de prison prononcée contre le Cavaliere

L'ex-chef du gouvernement italien a été condamné jeudi à un an de prison dans le procès sur le rachat de la banque Unipol dans lequel il était accusé d'avoir violé le secret de l'instruction.

La justice milanaise vient de rendre son verdict. Ce jeudi, elle a condamné en première instance l'ancien président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, à une peine d'un an de prison dans le procès sur le rachat de la banque Unipol. Le Cavaliere était accusé d'avoir violé le secret de l'instruction. En 2005, le journal dont sa famille est propriétaire, "Il Giornale", avait publié des retranscriptions de conversations montrant une forte connivence entre un haut dirigeant de gauche et le patron de l'assureur Unipol dans sa tentative de prise de contrôle de la banque BNL.

Silvio Berlusconi a toujours nié en bloc ces accusations et devrait faire appel. En vertu du droit italien, il ne devrait purger aucune peine de prison tant que tous les recours en appel n'auront pas été épuisés.

C'est le premier des trois jugements attendus ce mois-ci pour Silvio Berlusconi. Les deux autres concernent le procès en appel pour fraude fiscale (Mediaset) et celui en première instance pour prostitution de mineure et abus de pouvoir (Rubygate).

 

Lu sur l'Express.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !