Achats de votes : Serge Dassault sera placé en garde à vue mercredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Achats de votes : Serge Dassault sera placé en garde à vue mercredi
©Charles Platiau Reuters

Suite de l'affaire

Achats de votes : Serge Dassault sera placé en garde à vue mercredi

Une semaine après la levée de son immunité parlementaire, le sénateur UMP sera entendu par les policiers, rapporte Europe 1.

Mercredi dernier, le bureau du Sénat levait l'immunité parlementaire de Serge Dassault, ce que le sénateur UMP avait lui-même demandé. Selon les informations d'Europe 1, l'homme politique, soupçonné d'achats de votes à Corbeil-Essonnes, commune dont il fut le maire, sera entendu par les policiers mercredi.

"La garde à vue devrait durer deux jours mais en raison de l'âge du sénateur - bientôt 89 ans -, les auditions auront lieu dans un cadre médicalisé à l'Hôtel-Dieu", précise le site de la radio. Serge Dassault pourrait même être autorisé à rentrer dormir chez lui mercredi soir, avant de revenir jeudi matin.

Toujours selon Europe 1, Jacques Le Bigre, l'ex-directeur de cabinet de Serge Dassault, et Mamadou Kébé seront eux aussi convoqués mercredi. Le premier est soupçonné d'être le "porteur de valise" dans cette affaire. Le second, déjà mis en examen pour extorsion de fonds, a raconté comment il a empoché plus d'un million d'euros pour acheter des voix.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !