Selon l'Organisation internationale du travail, "l'austérité budgétaire tue l'emploi" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Selon l'Organisation internationale du travail, "l'austérité budgétaire tue l'emploi"
©

Crise mondiale

Selon l'Organisation internationale du travail, "l'austérité budgétaire tue l'emploi"

L'agence de l'ONU estime que le nombre de chômeurs devrait atteindre 202 millions en 2012 dans le monde.

Pour l'Organisation internationale du travail (OIT), l'austérité budgétaires et les réformes brutales du marché du travail ont créé une situation "préoccupante" sur le marché mondial du travail.

Le nombre de chômeurs à travers le monde devrait atteindre 202 millions à travers le monde en 2012 contre 196 millions l'an dernier a conclu l'OIT dans un rapport sur le travail publié ce lundi. Le taux de chômage mondial s'élève à 6,1%.

Mauvaise nouvelle aussi pour l'Europe, puis l'organisation de l'Onu estime que le chômage ne devrait pas retrouver son niveau d'avant la crise de 2008 avant la fin 2016.

"L'austérité n'a pas conduit à davantage de croissance", a commenté dimanche devant la presse Raymond Torres, directeur de l'Institut international d'études sociales de l'OIT.

"Les réformes du marché du travail conçues dans l'urgence ne peuvent pas non plus apporter d'amélioration à court terme", a-t-il ajouté. "Ces réformes adoptées en situation de crise conduisent généralement à davantage de suppressions d'emplois et à très peu de créations d'emplois, au moins à court terme."

"L'obsession de l'austérité budgétaire dans beaucoup de pays de la zone euro renforce la crise de l'emploi et pourrait conduire à une nouvelle récession en Europe", a-t-il mis en garde. Seuls six pays développés ont vu leur taux d'emploi augmenter depuis 2007: l'Allemagne, l'Autriche, Israël, le Luxembourg, Malte et la Pologne.

De bons résultats alors que d'autres pays sont à la peine : l'Espagne a atteint un record avec 24% de sans emploi au premier trimestre 2012. La France aussi qui a atteint en mars son plus haut niveau de chômage depuis 1999 après onze mois de hausse consécutifs.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !