Selon Michel Onfray, "Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Michel Onfray publiera son ouvrage "Penser l'islam" dans l'hexagone au mois de mars.
Michel Onfray publiera son ouvrage "Penser l'islam" dans l'hexagone au mois de mars.
©

De retour

Selon Michel Onfray, "Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission"

Le philosophe a accordé un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, dans lequel il évoque notamment les agressions sexuelles survenues à Cologne le 31 décembre.

Quelques jours après les attentats du 13 novembre, Michel Onfray avait décidé de reporter la parution de son livre intitulé "Penser l'islam", estimant qu'aucun "débat serein" n'était possible en France sur ce thème. Le philosophe avait même décidé de fermer son compte Twitter et de suspendre temporairement ses interventions publiques, après l'utilisation de ses propos dans une vidéo de propagande de l'Etat islamique. Au terme de ces quelques semaines d'accalmie médiatique, Michel Onfray publie finalement son ouvrage ce vendredi en Italie, avant la parution française prévue pour le mois de mars. 

>>>> à lire aussi : Michel Onfray contre les élites : des scénarios économiques de rupture inapplicables

Pour l'occasion, le philosophe a accordé un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, repris par Le Point, dans lequel il évoque notamment les agressions sexuelles survenues à Cologne le 31 décembre : "Je trouve sidérant que notre élite journalistique et mondaine, intellectuelle et parisienne, si prompte à traiter de sexiste quiconque refuse d'écrire professeure ou auteure, n'ait rien à dire au viol de centaines de femmes par des hordes d'émigrés ou d'immigrants, comme on ne dit plus, car le politiquement correct impose migrants". "La France a renoncé à l'intelligence et à la raison, à la lucidité et à l'esprit critique. Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission", poursuit-il. 

Quant à la question de la menace terroriste, Michel Onfray juge qu'il s'agit de la "responsabilité des décennies de bombardements occidentaux", mais aussi d'une "attitude belliqueuse de l'islam ancrée dans le Coran". "L'occident a tué 4 millions de musulmans depuis la première guerre du Golfe et le Coran invite à la guerre contre les infidèles. Ce mélange détonnant produit la situation dans laquelle nous nous trouvons", ajoute le philosophe. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !