Seine-et-Marne : violente expédition punitive dans une base de loisirs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Seine-et-Marne : violente expédition punitive dans une base de loisirs
©Reuters

Guet-apens

Seine-et-Marne : violente expédition punitive dans une base de loisirs

Une vingtaine de jeunes ont attaqué avec des battes et des barres de fer les agents de sécurité de la base de loisirs de Vaires-Torcy.

Un guet-apens. C'est ce qu'il s'est littéralement passé à la base de loisirs de Vaires-Torcy, en Seine-et-Marne. Comme le raconte France Bleu, une vingtaine de jeunes ont agressé une dizaine d'agents de sécurité, vendredi soir, armés de barres de fer, des battes cloutées et des matraques télescopiques. Il s'agit apparemment d'une expédition punitive puisque certains jeunes avaient été refoulés le matin même, ayant refusé de s'acquitter des 5 euros d'entrée de la base de loisirs.

L'un des principaux protagonistes avait ainsi promis de se venger. "C'est ce qu'il a fait le soir, en passant sur le côté du parc, forçant des clôtures, puis en se postant sur le haut d'une butte. L'ayant reconnu, les agents de sécurité sont immédiatement allés à sa rencontre et c'est à ce moment-là qu'une vingtaine de jeunes se sont précipités sur les agents" raconte France Bleu.

"Nos agents de sécurité ne sont pas armés et lorsqu'il y a des individus armés en face d'eux, c'est un peu compliqué. C'est pourquoi nous demandons à l'État de reconnaître nos îles de loisirs comme des stations balnéaires et qu'ainsi, un dispositif policier puisse être mis en place en juillet-août" affirme à la radio Patrick Karam, le vice-président (LR) de la région Île-de-France en charge des sports et de la jeunesse.

Lu sur France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !