Sécurité routière : 217 morts sur les routes en France en février, chiffre en hausse<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sécurité routière : 217 morts sur les routes en France en février, chiffre en hausse
©

Retour à la hausse

Le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine a augmenté de 6,5% en février par rapport au même mois de l'année précédente.

Moins d'accidents, plus de morts. C'est le constat de la sécurité routière pour le mois de février. En effet, le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine a augmenté de 6,5% en février par rapport au même mois de l'année précédente, annonce la Sécurité routière. "En février 2013, 217 personnes ont été tuées sur les routes de France, soit 13 de plus qu'en février 2012, ce qui représente une hausse de 6,5%", selon un communiqué. "Il s'agit de la première hausse significative de la mortalité routière depuis juillet 2012 dans une tendance à la baisse", précise le document. Sur les 12 derniers mois, le nombre de tués reste néanmoins en baisse de 6,2% par rapport à la même période un an auparavant, à 3633 morts (contre 3871). La tendance est similaire sur cette période pour le nombre d'accidents (-7,7%), de blessés (-7,2%) et d'hospitalisés (-6,3%).

Par rapport à février 2012, "le nombre d'accidents corporels est en diminution de 7,5%" en février 2013, soit 298 accidents évités (3 676 accidents au total), "ainsi que le nombre de personnes blessées, en recul de 5%", soit 235 blessés en moins (4 460 blessés au total), indique la Sécurité routière. Mais les hospitalisations sont plus nombreuses, avec 1 635 personnes hospitalisées (41 personnes en plus), soit une hausse de 2,6%. "Les piétons, les cyclistes et les cyclomotoristes constituent les principales victimes de ce mois de février 2013, alors que l'accidentalité des motocyclistes diminue encore, confirmant la bonne tendance de l'année 2012 pour ces usagers particulièrement exposés", constate la Sécurité routière, tandis que la mortalité des conducteurs de voitures de tourisme "poursuit une lente tendance à la baisse".

"L'effort de chacun pour modérer sa vitesse, prendre conscience de sa fatigue au moment de reprendre la route, ou de son taux d'alcool incompatible avec la conduite, permettra de faire reculer de nouveau la mortalité routière", estime la même source, qui prévient que "les forces de l'ordre veilleront au respect du code de la route, valable pour tous, que ce soit sur les trajets quotidiens ou sur la route des vacances". 271 personnes avaient péri sur les routes de France en janvier, soitune baisse de 8,8% correspondant à 26 vies épargnées. Sur l'ensemble de l'année 2012, la mortalité routière avait baissé de 8% à 3 645 tués, atteignant un plus bas historique depuis qu'a commencé le recensement des victimes de la route en 1948.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !