Secteur du commerce de détail français : une dégradation conjoncturelle plus forte et plus rapide qu'en 2008 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Secteur du commerce de détail français : une dégradation conjoncturelle plus forte et plus rapide qu'en 2008
©

Inquiétant

Secteur du commerce de détail français : une dégradation conjoncturelle plus forte et plus rapide qu'en 2008

Selon les indices PMI publiés ce mardi matin par Markit, le secteur est au plus bas depuis 18 mois.

Après une lente dégradation de l’activité économique au cours de cette année, les dernières publications font état d’une forte et rapide aggravation de la situation pour le mois de septembre 2014. L’institut Markit publiait ce mardi matin l’indice sur le secteur du Commerce de détail français. "Se repliant de 45.5 en août à 41.8, l’Indice PMI sur le secteur du Commerce de Détail affiche en septembre un plus bas de 18 mois et signale un fort taux de contraction mensuel des ventes" écrit-il. En effet, un seuil inférieur à 50 indique une contraction de l’activité, à 41.8, ce seuil est critique.

Plus alarmant qu’un "plus bas de 18 mois", c’est le rythme de la chute qui inquiète le plus. En effet, la dégradation économique sur le front de la consommation est plus brutale en ce mois de septembre 2014 qu’elle ne l’a jamais été depuis que Markit mesure ce secteur. C’est-à-dire depuis plus de 10 ans, en janvier 2004. Le choc économique mesuré en ce mois de septembre 2014 est plus brutal que ceux vécus dans le courant des années 2008 et 2009.

Une situation analysée par Jack Kennedy, économiste sénior à Markit. "Les dernières données PMI mettent en évidence une conjoncture très maussade dans le secteur du commerce de détail français. Témoignant d’un environnement commercial difficile, les ventes enregistrent en effet leur plus forte baisse mensuelle depuis un an et demi et une diminution record sur une base annuelle" indique-t-il avant d'ajouter : "La faiblesse persistante de l’économie française continue de peser fortement sur l’activité des détaillants qui, malgré de fréquentes remises de prix accordées à leur clientèle, ne parviennent pas à stimuler les ventes. La baisse record de l’activité achats observée en septembre illustre en outre le pessimisme des commerçants français quant à une amélioration prochaine de la situation".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !